Le « Pardon »

Le pardon est quelque chose de difficile, mais pardonner c’est grandir, apprendre à être humain, apprendre qu’on n’est pas parfait. Il n’est pas possible de croire que Dieu veuille qu’on soit parfait, mais seulement qu’on avance dans notre vie selon une harmonie spirituelle. On a tous dans notre vie vécu un drame, moi-même, j’avoue en avoir  beaucoup voulu à la vie, avec les sentiments les plus sombres à l’encontre de plusieurs choses. Finalement, j’en voulais surtout à moi-même, car je comprenais que la vie était fragile et précieuse. Quand j’ai eu conscience de cela,  j’ai alors compris que je devais me pardonner à moi-même aussi et demander pardon aux autres pour toutes les années où j’étais triste et distant. Depuis je vais mieux, j’arrive à prier de nouveau, non pas pour demander mais pour remercier. Continuer de lire « Le « Pardon » »

Réponse aux lecteurs

Bonjour, j’ai une amie qui vient d’être déclarée schizophrène, cela me faire peur, je ne sais pas comment réagir. si je dois la laisser ou rester. aidez- moi. La schizophrénie est une pathologie assez grave, je te rassure beaucoup de personne en France vive avec des proches qui sont atteint de psychose. Le problème actuel est que les traitements ne permettent qu’une chose soulagé l’entourage mais pas le patient en lui même. Je te comprends sur le fait que tu penses que c’est finit, que ton amie n’est plus la même. Je te promets pas que le temps va arranger … Continuer de lire Réponse aux lecteurs

Questions des lecteurs

Je réponds rapidement à pleins de mails… Un m’a touché particulièrement je commencerai par celui là.

[….] Bonjour, Belle intance, jai une amie qui vien detre delcaré schizophrène, sa me faire peur, je sai pa commen réagir. si je doi la laissé ou resté. aidez moi.

La schizophrénie est une pathologie assez grave, je te rassure beaucoup de personne en France vive avec des proches qui sont atteint de psychose. Le problème actuel est que les traitements ne permettent qu’une chose soulagé l’entourage mais pas le patient en lui même. Je te comprends sur le fait que tu penses que c’est finit, que ton amie n’est plus la même. Je te promets pas que le temps va arranger les choses. Mais il faut que tu apprennes que si tu souffres elle aussi. Reste identique à toi même, t’éloigner ne l’aidera pas à aller de l’avant et d’accepter de se faire suivre correctement. Le facteur social de cette pathologie joue un rôle dominant voir beaucoup plus important que le coté médicamenteux. Les gens qui sont atteint de ces pathologies ont besoin d’écoute et de tendresse. Et lorsqu’elles perdent contacte avec la réalité, n’est pas peur…Tu ne peux pas tout assumer, sauf une chose « rester l’amie qu’elle connaissait et aimait. »skisophrecc80ne Continuer de lire « Questions des lecteurs »