TRANSFORMATION: Economie

 

Souvent on fait des actions qui nous demandent beaucoup d’énergie, on perd principalement notre temps sur des relations, des situations répétitives qui sont sources d’angoisses. Vous êtes par exemple en colère avec une amie qui a un caractère rigide et qui se cramponne sur ses convictions. Vous voulez sans cesse la convaincre. Peut-être que le soucis c’est le dialogue, peut être que rien ne changera…  Chacun change à son rythme ou voit les choses à sa manière. Il est important de faire une économie de nos forces pour les bonnes choses, des choses constructives, ne jamais baisser les bras ou juger.

Bien souvent nous pensons pouvoir convaincre n’importe qui, nous pensons qu’on peut tout faire à temps, en un claquement de doigt. On subit en conséquence des désillusions en cas d’échecs. On ne peut pas changer le monde à nous seul, chacun doit apporter sa contribution à sa manière et comme il le peut. Pour cela il faut réaliser une économie du changement. Savoir doser chaque initiative et ne jamais se lancer à corps perdu. La sincérité réside dans notre volonté de réaliser l’action et non pas dans la démonstration,. Gardez en tête que la grande puissance d’un don réside dans son partage sincère, sans arrière pensée. Celui qui en fait trop finit par agir par orgueil, par mimétisme ou pire encore par bêtise. Dans les évangiles, Jésus compare les prêtres du temple de Jérusalem à des comédiens, des acteurs. Car selon lui, ces derniers ne faisaient que mimer les actions et ne les réalisaient pas avec sincérité. La vraie générosité c’est donner ce qui est juste et bon, tout donner c’est se retrouver pauvre et après en vouloir à la terre entière. Je me souviens d’une discussion avec un Pasteur de l’Oratoire du Louvre qui m’avait dit que Jésus lui-même n’a pu aider tout le monde. Donc apprenez à doser votre enthousiasme à l’aide, car vous aurez besoin de toutes vos forces pour faire la différence le restant de votre vie.

Bien souvent une petite prière sincère plus qu’une centaine de démonstrations de foi. Celui qui veut parler à Dieu doit d’abord écouter et raisonner son message. On ne l’appellera pas en vain pour des choses qui n’ont pas besoin de son action. On ne lui demandera pas l’impossible, car Dieu peut exhausser tout mais ne nous donne les choses que lorsqu’il estime que nous sommes digne de recevoir message ou démarrer un changement. La spiritualité c’est pas un concours de qui prie le plus fort, qui prie le mieux. Soyez simple, soyez honnête et sincère avec vous-même, avec lui. Vous gagnerez en capital bonheur.

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s